strategie-ppc-seo-mariage
Maximiser votre ROI en mariant le SEO avec le PPC
24 mars 2016
remarketing
Structure pour le remarketing : L’approche des 4 C
11 avril 2016
Afficher tout

5 étapes pour comprendre une chute de trafic naturel

chute-de-trafic

Pour trouver la cause d’une chute de trafic naturel, il faut procéder par élimination. Si vous avez remarqué des variations importantes dans Google Analytics causées par une baisse du trafic en provenance des moteurs de recherches, notez la date ou la période en cause et vérifiez les points suivants.

 

1.     Éliminer les sources externes pouvant causer la chute de trafic

Avant de vous lancer dans une analyse de données, commencez par vous poser quelques questions de base :

  • Est-ce que la date concorde avec un événement ?
  • Avez-vous effectué des changements majeurs au site ou supprimé des pages pendant cette période ?
  • Y a-t-il un ralentissement dans l’industrie ou un nouveau concurrent ?
  • Avez-vous diminué vos efforts de publicité en ligne ou hors-ligne (incluant télévision, radio, journaux, médias sociaux, etc.) ?
  • Avez-vous un produit ou un service saisonnier ?

Si vous répondez « oui » à l’une de ces questions, il se pourrait bien que ce soit la cause de cette baisse. Si vous doutez, poursuivez les vérifications.

 

2.     Vérifier s’il y a des changements à l’algorithme de Google

Les mises à jour de l’algorithme de Google sont généralement l’une des premières causes de fortes variations dans le trafic organique.

Lorsque l’algorithme est mis à jour, les résultats de recherche peuvent changer drastiquement et affecter votre source de trafic.

La première étape consiste à vous renseigner pour vérifier s’il y a eu une mise-à-jour qui aurait pu provoquer votre perte de trafic. Moz propose un historique des changements de Google. Sinon, il existe aussi des outils tels que Panguin Tools pour superposer les multiples mises à jour à vos données de Google Analytics.

De plus, Google accorde de plus en plus d’importance aux sites web adaptés pour cellulaires. Vérifiez si vous notez une différence dans Google Analytics au niveau mobile.

Puis, il serait aussi important d’aller vous assurer qu’aucune action manuelle pour cause de spam n’affecte votre site web via la Search Console.

 

3.     Identifier si la perte de trafic affecte une seule page

Les problèmes évoqués aux étapes 4 et 5peuvent affectés l’ensemble du site ou simplement une page importante. En vérifiant si la perte touche une partie de votre site, vous pourrez agir plus stratégiquement.

Commencez par filtrer les informations sur Google Analytics. Créez un segment et cliquez sur « Trafic généré par les résultats naturels ».

Dans le menu « Comportement », cliquez sur « Contenu du site » puis « Pages de destination ». Comparez avec la période précédente. Si les différences sont importantes au niveau d’une ou deux pages qui recevaient beaucoup de trafic, alors vos efforts devraient se concentrer sur celles-ci.

 

4.     Vérifier la présence de problèmes techniques

Une perte de trafic peut aussi être due à des problèmes techniques tels que des erreurs de type 404 et 500. Pour écarter cette cause, effectuez un Crawl test sur un outil SEO ou vérifiez les données d’exploration sur la Search Console.

Vous pourrez aussi vérifier s’il existe des problèmes au niveau de l’indexation et du robots.txt.

 

5.     Identifier un problème SEO

La première étape pour vérifier si le problème est dû au SEO est de vérifier les impressions dans la Search Console. Dans « Trafic de recherche », cliquez sur « Analyse de la recherche ». Comparez ensuite les impressions de la période concernée avec la période précédente. Si les différences sont majeures, votre site apparaît moins souvent dans les résultats sur Google et c’est signe que le problème peut provenir du SEO.

Vérifiez si vous avez baissé dans les positions sur les pages de résultats. Plusieurs outils tels que MozPRO, Ahrefs et SEMrush permettent de vérifier votre position pour plusieurs mots-clés. Bien qu’ils soient payants, ils offrent pour la plupart un essai gratuit. Ahrefs permet aussi de vérifier les backlinks perdus. Une analyse en profondeur sera nécessaire.

De plus, même si vous n’avez pas perdus de liens, un concurrent qui effectueraient des efforts de SEO pourrait vous avoir dépassé dans les résultats et récupérer une partie du trafic que vous obteniez. Vous pouvez utiliser Similarweb pour  comparer le trafic de vos sites respectifs. Si votre perte correspond à un gain du côté du concurrent, vous avez la réponse.

 

Si vous éprouvez des difficultés, contactez-nous pour effectuer un diagnostic de la situation et comprendre la chute de trafic.

 

Crédit photo: iStock Photo

 

Merci de partager à vos contactsShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *