Campagne Douteuse de Mots Clés du PLQ

Par le 5 mars 2007

Au moment où l’utilisation d’Internet vient chambouler la façon de contrôler les campagnes électorales, le PLQ a mit au point une campagne d’achat de mots clés sur Google. L’article publié par le journaliste Tristan Péloquin dévoile au grand public la stratégie du PLQ visant à rediriger du trafic ciblé sur les noms des candidats des partis compétiteurs.

Évidemment, cette offensive a soulevé un questionnement des principes éthiques d’une telle stratégie mais ce qui est davantage problématique, c’est qu’il s’agit d’une campagne non conforme qui va à l’encontre des directives éditoriales de Google (point 4 des Conditions générales AdWords).

Constat de toute cette histoire: la création et la gestion des campagnes d’achat de mots clés requiert une expertise spécialisée qui peut même échapper à une agence publicitaire de renommée internationale.

Le beau défi en perspective revient au directeur général des élections du Québec qui devra trouver des solutions pour un meilleur contrôle des campagnes Web, ce qui ne sera pas tâche facile étant donné le caractère libre du média.

Sources :
Cyberpresse
Google – Conditions générales
Google Guidelines (voir « publicité comparative »)

Articles (6 mars):
Élections Canada 2007 – Radio-Canada.ca
Technaute
Cyberpresse
Québec 2007 – Canoe.ca

7 réponses à “Campagne Douteuse de Mots Clés du PLQ”

  1. Uziel101 dit :

    Hey, saviez vous que vous êtes publiés dans "La Presse" ?
    http://www.cyberpresse.ca/articl...

    Votre Blog est même cité sur le site de Radio-Canada…
    http://www.radio-canada.ca/nouve...

  2. Sam dit :

    Avant de conclure que la campagne du PLQ est non-conforme aux directives éditoriales d’Adwords… Je vous invite à relire attentivement les guidelines en ce qui à trait aux campagnes de positionnement politiques sur Adwords:

    adwords.google.com/select…

  3. Jonathan dit :

    Bonjour Sam,

    Merci de votre commentaire.

    En effet, nous avons bien lus l’information du lien que vous nous avez fourni.

    «Dans le cadre de l’application de ces règles, nous nous réservons toujours le droit de refuser ou d’accepter certaines annonces. Comme indiqué dans nos Conditions générales, vous attestez et garantissez que votre site Web respecte toutes les lois applicables. »

    Je vous invite à lire le point 4 des Conditions générales

  4. Sam dit :

    Les conditions générales sont justement trop générales pour apporter un éclairage sur ce cas précis.

    La stratégie du PLQ ne viole pas la politique de Google Adwords, car si tel aurait été le cas, les annonces du PLQ auraient déjà été suspendues. Les infos fournies par Richard Picard à Sophie Hélène Leboeuf de la SRC, parues dans son article: http://www.radio-canada.ca/nouve...

    Risquent d’enduire beaucoup de gens en erreur.
    Pas fort pour un spécialiste du positionnement…

    Voici le seul cadre éditorial valable auquel doivent se conformer les campagnes politiques sur Google Adwords :

    Incitation à la haine ou à la violence:
    Les publicités et les sites Web associés ne doivent pas inciter à la violence ni formuler des attaques contre des groupes de personnes constitués sur la base des critères suivants :

    • Race ou origine ethnique
    • Couleur
    • Pays d’origine
    • Religion
    • Handicap
    • Sexe
    • Âge
    • Ancien combattant
    • Orientation/identité sexuelle

    Les annonces constituant des attaques contre une organisation ou une personne (publique, privée ou protégée) ne sont pas autorisées. La déclaration d’un désaccord avec ou la campagne contre un candidat à une fonction publique, un parti politique ou une administration publique est généralement autorisée.

    Cette règle s’applique à tous les annonceurs Google, quel que soit le point de vue défendu.

    Noms propres: Les sites proposant des services de détective, de recherche de personnes ou d’autres services similaires ne sont pas autorisés à utiliser les noms propres comme mots clés.

    source: adwords.google.com/select…

    Sam

  5. Uziel101 dit :

    Hé Sam, si je peux me permettre de citer une partie de ton commentaire:

    "Les annonces constituant des attaques contre une organisation ou une personne (publique, privée ou protégée) ne sont pas autorisées."

    Ai-je besoin de clarifier ou bien tu es capable de faire le lien tout seul ?

    P.S.: enduire en erreur est moins impliquant avec un "i" au lieu du "e" au début.

  6. Sam dit :

    Errarum humanum est, perseverare diabolicum.

    En effet, je voulais plutôt dire que tu induisais les gens en erreur et non pas que tu les enduisais d’erreurs !

    Si je peux me permettre de citer une partie de mon commentaire:

    "La déclaration d’un désaccord avec ou la campagne contre un candidat à une fonction publique, un parti politique ou une administration publique est généralement AUTORISÉE."

    Ce qu’il faut retenir, c’est que le désaccord exprimé par les campagnes du PLQ à l’égard des opinions des autres partis passe par un ton très provocateur. Quant à moi, c’est de bonne guerre.

  7. Jonathan dit :

    Bonjour Sam,

    En effet, ce paragraphe peut porter à confusion mais regardons bien ce qui à été et ce qui est fait.

    Premièrement, la campagne initiale, qui à été rectifiée heureusement, cachait la destination véritable du lien de l’annonce. Sur ce point, c’est très clair que c’est non-conforme.

    Le point que tu soulèves dans les directives éditoriales est très important. En effet, les annonces peuvent exprimer un désaccord, à ne pas confondre avec une attaque comme les premières annonces renfermaient initialement.

    Maintenant, les campagnes sont relativement devenues acceptables. Elles sont positionnées dans un contexte de désaccord.

    Finalement, ce qu’il faut conclure c’est que les partis ont fait l’effort de corriger le tir et que tous ont apprit dans cette histoire.

    Merci de tes commentaires, ils ont permis d’approfondir cet aspect important des campagnes pour le bénéfice de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive