Findloo – Naissance d’un nouveau moteur québécois.

Par le 1 juin 2008

C’est à Saguenay que la firme J.L.N. Technologie a lancé en avril dernier un nouveau moteur intéressant baptisé curieusement « Findloo » (qui signifie en anglais : trouver les toilettes).

Il s’agit, en fait, d’un métamoteur à onglets en français et en anglais qui permet une navigation rapide sur 12 onglets thématiques principaux en anglais et 13 en français, allant du Web, des images, de la vidéo jusqu’aux résultats sur la santé en passant par les cotes de la Bourse de Toronto et de New York (Nasdaq). Ces onglets se subdivisent à nouveau en une série de sites pertinents, entre 2 et 6 actuellement. Par exemple, sous l’onglet « Définitions » on y trouve entre autre l’onglet Wikipédia et un onglet de synonymes.

L’avantage bien entendu est d’avoir en un seul outil des résultats multiples sur plusieurs sources et nous évite ainsi d’avoir une série d’onglets ouverts sur notre navigateur – pire – d’avoir une kyrielle de navigateurs ouverts. C’est donc le côté pratique qui attire l’attention. On peut donc faire une recherche sur Google et Yahoo (Yahoo Québec) et aller voir une définition sur Wikipédia tout en cherchant un DVD sur Archambault et ce à un clic de souris. Plutôt sympa !

En définitive c’est un outil agréable à découvrir et surtout créé par des gars de chez nous. On vous souhaite donc bien du succès auprès des internautes. 🙂

À propos de Wikipedia

Pour tous ceux et celles qui se demandent comment le logo de Wikipédia a vu le jour voici un site argentin qui révèle enfin toute la vérité sur ce mystère. Hola !

Sources : www.findloo.com

        http://logologos.blogspot.com

7 réponses à “Findloo – Naissance d’un nouveau moteur québécois.”

  1. Jenenfer dit :

    J’ai entendu parler de Findloo.com hier pendant un bulletin de nouvelles (??). Il me semble très intéressant et déjà j’en fait la promotion.
    Félicitations à vous
    Jacky

  2. Richard Picard dit :

    Merci de votre intérêt.

    C’est en effet un outil intéressant. Je pense que des alliances sont à prévoir avec d’autres moteurs, d’ailleurs c’est déjà commencé. Francité l’utilise depuis plusieurs semaines.

  3. pillules dit :

    est-ce que votre site est sécuritaire , et que faites-vous de mon adresse internet

  4. Richard Picard dit :

    Nous n’offrons pas pour le moment de solutions payantes en ligne. Notre niveau de sécurité est donc standard parce que nous n’avons pas d’informations sensibles à protéger. De plus, l’adresse du site Web ainsi que le courriel sont facultatifs lors de l’inscription d’un commentaire. Nous les demandons simplement à titre statistique.

  5. hélène dit :

    C’est avec désolation que j’ai pris connaissance que vous aviez utilisé des mots d’une autre langue pour nommer votre moteur de recherche. Au Québec nous avons la loi 101 qui à été promulguée pour nous aider à protéger qui nous sommes et je pense que le nom d’une entreprise devrait respecter cette loi.
    Hélèneb

  6. Richard Picard dit :

    Merci de votre commentaire Hélène.
    Cependant comme je le précise en première ligne de mon article c’est la firme J.L.N. Technologie de Saguenay qui est l’auteur du moteur Findloo. C’est plutôt à eux qu’il vous faudrait adresser votre remarque. Cela étant dit, je peux toutefois comprendre les raisons «marketing» d’un nom en anglais même si le sens est curieux.

  7. Julie dit :

    Je me demande franchement pourquoi les gens inventent encore des moteurs de recherche. En effet, je trouve qu’il y en a déjà assez dans le monde que je ne sais plus lequel est le meilleur. Mais en tout cas, je pense que les initiatives sont toujours à féliciter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive