Google Caféine : Nouvelle Mouture du Moteur !

Par le 14 décembre 2009

Dans la saine compétition que se livrent les outils de recherche et pour contrecarrer la montée en puissance de Bing, Google a toujours plusieurs projets dans ses cartons. Cet automne, le principal engin de recherche a officialisé ce qui semble être la plus grande évolution depuis son lancement. Le projet Caféine va doper le moteur, une refonte en profondeur de son infrastructure, le rendant plus rapide, plus pertinent, plus efficace. Sans rentrer dans les détails techniques et les débats de théoriciens, les changements ne devraient pas être esthétiques mais bel et bien pratiques. C’est sous le capot du moteur que les évolutions sont les plus importantes. En clair, pour l’internaute cela devrait se traduire par des résultats de recherches plus en adéquation avec la demande, le tout amélioré par un index plus frais et plus riche.

La caféine passe au compte-goutte, mais dernièrement les premiers effets ont été rendus visibles. C’est la fraîcheur de l’index qui a bénéficié de la mise à jour. Google teste l’affichage en temps réel et semble indexer quasiment instantanément les nouveaux contenus de la toile. En bout de ligne, c’est la satisfaction des usagers de Google qui est visée. L’avenir dira si une dose de caféine rendra Google plus fort !

Sur le plan du référencement et du positionnement des sites, beaucoup de spéculations et de mythes circulent. Il est certain que cette mise à jour ne sera pas sans conséquence puisque l’objectif vise les résultats de recherche. Des principales fonctionnalités rafraîchies par Caféine, la vitesse est au cœur des préoccupations. Pour garantir le temps réel, Google privilégiera les sites dont le temps de chargement sera rapide. Certes une telle amélioration du moteur va avoir des effets, mais les fondements du référencement demeurent. Les techniques « de base » continueront de prévaloir, le contenu sera toujours un facteur déterminant, tout comme l’architecture du site et le tissage de liens internes/externes pour ne citer que ceux là.

Il semble donc évident que les sites rapides, fonctionnels, réactualisés, bénéficiant de liens de qualité et d’interconnexion avec les réseaux sociaux pourront avoir les faveurs de Google. Là encore, beaucoup de spéculations et d’agitations entourent chacune des annonces faites par le géant. Une chose est sûre, 2010 verra sans doute une (r)évolution du principal acteur du monde de la recherche. Comme toute technologie reliée à l’Internet, le référencement et le positionnement devront s’adapter et compter avec les nouveaux critères imposés par Google et que ce dernier concède à divulguer.

Il y a des milliards de pages et de ressources sur la toile, il apparait évident qu’un « tri » doit être fait. Les moteurs, pour conserver et augmenter leur part de marché, doivent affiner, optimiser leurs outils. C’est toute la promesse du projet Caféine, attendons le courant de la nouvelle année pour en savoir plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive