Google Gadget Ads

Par le 8 novembre 2007

Collaboration spéciale avec Mme Aurélie Ponton.
Google a récemment intégré, dans son offre de services, une nouvelle alternative intitulée « Google Gadget Ads ». Le « Google Gadget Ads » est présenté sous forme de site web miniaturisé qui est en fait celui de l’annonceur qui achète ce format publicitaire.

Cette petite application web est conçue pour faire la promotion de la marque de l’annonceur en question, en proposant son site miniaturisé comme un widget interactif pour l’usager. Format publicitaire très dynamique, il permet de rejoindre une incroyablement grande quantité d’usagers sur le web. On parle en effet ici de plus de 75% de la communauté en ligne, et ce, à travers le monde! L’approche que propose cette nouvelle initiative du géant de l’Internet est intéressante puisqu’elle repose en partie sur le marketing viral. En effet, c’est l’usager qui, en devenant utilisateur des widgets en question, devient l’ambassadeur des marques représentées dans ces petites applications. Le service « Google Gadget Ads » augmente de beaucoup le niveau d’interactivité avec l’usager si l’on compare avec une initiative « AdSense » qui elle, ne repose que sur des mots et non des images ou des vidéos. On peut, en effet, intégrer dans ces widgets, des images, des flux de données, mais également des pistes audio et vidéo. Un bond de plus vers l’évolution de la publicité dans les moteurs de recherches par le biais de la vidéo! De nombreux avantages sont observables tant pour l’éditeur que pour l’internaute avec cette initiative. Notons premièrement un souci de la part de Google tant pour le respect des normes de contenu et de confidentialité que requiert l’IAB que le programme AdSense. Le contenu ne peut être à caractère préjudiciable et dans l’optique de réserver la vie privée, les Gadgets Ads n’installent pas de cookies. Sur le plan technique, notons aussi que le chargement est rapide et ne nécessite pas une bande passante importante. Pour ce qui est du mode de tarification, on parle d’une méthode qui est en quelque sorte le prolongement d’Adwords, basé autant sur le principe du CPC que du CPM. En effet, Google nous précise que les annonces au CPC font l’objet d’une facturation lorsque les utilisateurs cliquent sur la page de destination, mais pas lorsqu’ils interagissent avec le gadget sans pour autant cliquer sur la page de destination. Par contre, les annonces au CPM font l’objet d’une facturation à chaque impression, que l’utilisateur interagisse avec l’annonce ou non. De plus, mentionnons que Google offre des emplacements contextuels qui permettront de maximiser le taux d’action des internautes. La relation entre cette nouvelle application et YouTube est également, loin d’être négligeable. En effet, l’annonceur peut choisir d’intégrer un lecteur YouTube à même ses Gadgets Ads. Le tout est présenté comme une simple application Flash facilement intégrable à l’endroit souhaité par l’annonceur. On peut utiliser l’hébergement de YouTube pour toutes les vidéos se trouvant sur ses serveurs. Voici donc un détail technique de moins à se préoccuper. On assiste, avec l’implantation de Google depuis quelques années, au développement d’un réseau convergent d’applications web. La compagnie met au point, de façon stratégique, des applications web pour ensuite les lier entre elles à l’aide promotion croisée. Méthode ingénieuse misant sur les premiers échos du Web 3.0 et littéralement dévastatrice pour la concurrence, Google prends maintenant d’assaut, avec les Gadgets Ads, le marché du clip vidéo. Sommes-nous témoins, en ce moment, de la naissance d’un nouveau marché pour les clips vidéo sur des plates-formes telles que YouTube, mais de la part de l’annonceur? Une insertion des commerçants dans les réseaux sociaux mais avec la poussée virale apportée par la communauté elle-même? Est-ce la naissance d’un nouveau marché misant sur l’image vidéo qui révolutionnera le marketing par moteur de recherche? Rappelons-nous que les plates-formes de diffusion vidéo accueillent des clips de tous genres et qu’avec la démocratisation d’Internet, les annonceurs ont tout intérêt à profiter de l’engouement de la part des usagers qui accompagne ce genre d’initiative. Chose certaine, cette nouvelle application de Google nous permet encore une fois de voir combien l’évolution nous fait nous tourner vers un monde digital peuplé bien plus d’images que de mots.

2 réponses à “Google Gadget Ads”

  1. nicolas dit :

    beau paragraphe, très instructif

  2. Gabriel dit :

    Bravo! Un article qui nous apprends où nous en sommes avec ce géant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive