L’Indice de Popularité et la Pensée Magique

Par le 24 février 2004

L’accroissement des liens de qualité qui pointent vers votre site est une façon par excellence d’augmenter votre classement auprès des engins de recherche. Tous les professionnels du référencement vous le diront.

Aussi, est-il crucial pour vous de favoriser une telle pratique. Normalement, si le contenu de votre site Web est pertinent voire intéressant, plusieurs webmasters vont inscrire un lien sur leur site qui pointera vers le vôtre. De cette manière, ces derniers jugent le contenu de votre site et sont intéressés à le faire connaître à leurs propres visiteurs. Tel est la logique d’Internet.

Cependant plusieurs individus peu scrupuleux et flairant la belle affaire ont eu l’idée d’exploiter cette idée. D’où la naissance des livres d’Or, des liens FFA ( free for all) et des « fermes de liens ». Or, si le principe de base est bon, de telles pratiques sont dans le meilleur des cas – questionnables – dans le pire, tout à fait mortelles pour la visibilité d’un site.

Car il s’agit bien d’un mythe entretenu par la pensée magique qui suppose que l’on a rien ou très peu de chose à faire pour sortir premier sur tous les outils de recherche.

Dites-vous bien que le livre d’invités qui contient des centaines de liens disparates ne vous aidera nullement à être en première place sur Google. Bien au contraire ! Pour vous en convaincre tapez « sign our guestbook » ou « livre d’Or » sur Google, vous aurez 2,7 millions et 1,7 millions de résultats !

Il est bon de savoir que ces « liens de pacotille » sont ignorés voire pénalisés par les moteurs de recherche.

Les livres d’Or contenant des centaines et des milliers de liens sont comparables au FFA. À la différence que dans ces derniers, les liens sont générés automatiquement par un script. Il n’y a aucune intervention humaine ni contenu digne de ce nom.

En ce qui a trait aux fermes de liens, elles s’apparentent aux livres d’Or mais en pire. Car dans une ferme de lien, il n’y a aucune classification, tout est pêle-mêle. C’est donc inutile de penser qu’une inscription dans ce type de page pourra vous aider.

Sachez aussi que Google ignore les pages qui contiennent plus de 50 liens, parce justement la plupart du temps, il s’agit de fermes de liens.

– Le contenu est roi sur Internet.

En conclusion, si vous désirez augmenter votre indice de popularité, travaillez d’abord sur le contenu. Puis sélectionnez les sites qui sont complémentaires au vôtre en terme de sujet et d’activité et faites leur part de votre désir d’échanges de liens.

C’est sans doute un travail plus dur, mais c’est une meilleure façon d’avoir des résultats que de se fier à la pensée magique

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive