Pinterest, la suite de Fibonacci et…le code DaVinci.

Par le 22 octobre 2013
Pyramide du Louvres_Paris Jocondec_2jpg

Le référencement sur Pinterest et le DaVinci Code ont en commun la suite de Fibonacci.

Dans le film, l’acteur principal, Robert Langdon, interprété par Tom Hanks, décode un mystérieux message trouvé sur une scène de crime. Ce message est chiffré selon la suite de Fibonacci, c’est-à-dire : une suite de nombre entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent.

Par exemple : 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, etc

Pinterest_logo

Ce mois-ci, Pinterest, le réseau social de l’épinglage (pin) a acquis HackerMeter une entreprise se spécialisant dans les tests de compétence d’emploi et dont la particularité est d’encrypter ses tests selon les séquences de Fibonacci. Ces tests évaluent vos habilités à relever des défis, le pointage est en fonction des résultats de chaque défi. Meilleur vous êtes sur chaque défi plus votre pointage est élevé. Ce concept permettra sans doute au réseau social de pousser plus loin encore son offre de « pin enrichi » déjà bien entamé par le marquage sémantique.

Rappelons qu’actuellement Pinterest offre deux solutions pour le marquage sémantique : Facebook Open Graph et Schema.org. Les standards de l’Open Graph de Facebook permettent d’intégrer des balises de titres, de descriptions, d’URL, de prix, de disponibilité et ainsi de suite, mais elles sont moins polyvalentes que Schema.org. Ce dernier un peu plus complexe que Facebook, est par contre bien supporté par Google et les autres moteurs de recherche.

C’est là que l’intérêt se manifeste avec les microformats pour les « pin enrichis » telles que : «  recipe pins », « Movie rich pins », et « article rich pins » par exemple (voir ci-bas).

Pinterest._3jpg

On peut également désactiver la prise en charge des moteurs de recherche par la balise « meta » mais uniquement pour les pins enrichis. On doit donc l’écrire ainsi : <meta name= »pinterest-rich-pin » content= »false » />

Pinterest offre aussi la possibilité de tester son code de pins enrichis par un outil interne.

Quant au référencement des pins enrichis avec le nouveau concept, il est évident que la tendance actuelle est de favoriser les contenus à valeur ajoutée et de ce fait, le concept basé sur les tests de compétence transféré à la pertinence des contenus reste le défi à relever pour Pinterest pour rentabiliser son acquisition.

En définitive, c’est maintenant un outil beaucoup plus intéressant pour le marketing internet.

Sources : The DaVinci Code, par Dan Brown, 2003.
Sony Pictures Entertainment pour le film, 2006.

Laisser un commentaire

Archive