Les réseaux sociaux influencent le positionnement
13 décembre 2010
LinkedIn lance LinkedIn Skills.
15 février 2011
Afficher tout

SEO : Google mise de plus en plus sur le local.

Une étude récente a démontré qu’un internaute sur trois recherche des informations essentiellement locales. C’est pour cette raison qu’il est de plus en plus nécessaire de penser en termes de référencement local et de géolocalisation.

Google met à la disposition des entreprises différents outils permettant d’optimiser leur référencement.  La fonction Google Adresse permettait déjà de référencer facilement son commerce ou service dans Google Maps mais le géant américain fait encore un pas en avant en matière de référencement hyper-local avec Google Boost. Il s’agit d’une nouvelle offre publicitaire actuellement disponible en bêta aux Etats-Unis. Google Boost permet de faire apparaitre dans les résultats de recherche une fiche personnalisée (payante), plus détaillée que celle de Google Adresse, placée dans l’espace Adwords .

Exemple d’ann0nce Google Boost.

Ainsi le propriétaire pourra mettre en avant des promotions ponctuelles, les consommateurs pourront laisser leurs avis etc. Le fonctionnement est similaire à celui de Google Adwords : définition du budget mensuel, paiement par clic, choix de mots-clés etc. Actuellement disponible aux USA, le service va probablement s’étendre dans les mois qui viennent au Canada et à l’Europe.

Bien entendu, ce choix n’est pas étranger à la mode des réseaux-sociaux de géolocalisation.  Les plus connus d’entre eux sont Foursquare et Gowalla. Ils permettent aux utilisateurs d’informer, via des applications mobiles, leur réseau de l’endroit où ils se trouvent à quel moment. Ils peuvent également découvrir quels commerces et services les entourent. S’ils se rendent souvent aux mêmes endroits, ils peuvent obtenir le « mayorship » de l’endroit, débloquer une série de badges (à la manière des trophées dans les jeux vidéo) et gagner des points pour grimper dans le classement. Autre aspect important : l’utilisateur peut commenter les endroits où il se rend : dire qu’il a apprécié un plat dans tel restaurant, le service d’un coiffeur ou, au contraire exprimer son insatisfaction. Les propriétaires des lieux peuvent proposer des promotions pour les personnes qui font des « check-in » dans leur établissement. Ce type d’applications a connu un boom en 2010 grâce à leurs fonctionnalités ludiques et le côté hautement addictif. Il y a fort à parier que ces applications vont devenir encore plus populaires à mesure que les téléphones intelligents vont devenir plus accessibles.

Merci de partager à vos contactsShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *