Snapchat, la menace fantôme de Facebook.

Par le 16 décembre 2013

Snapchat_lunettesjpg

Snapchat, le réseau social de l’éphémère connaît un succès retentissant. Avec 400 millions de snaps par jour, c’est une nouvelle façon de communiquer via les mobiles, voire une révolution. C’est aussi une menace qui plane sur Facebook pour ses parts de marchés. Le fantôme de Snapchat est bien réel.

En effet, après avoir offert 3 milliards de dollars pour tenter d’acheter Snapchat, ce dernier ayant refusé poliment. Facebook contre-attaque par Instagram Direct avec une nouvelle fonction de messagerie personnelle.

Instagram Direct permet le partage en mode privé avec un ou plusieurs contacts (limite de 15) mais contrairement à Snapchat il affiche la liste des visiteurs et leurs commentaires.

Instagram qui avait déjà connu une amélioration en juin dernier par une fonction de partages de vidéos et de photos, se voit bonifié par l’ajout d’une messagerie personnelle et des commentaires sur photos. Par contre, les photos ne s’autodétruisent pas.
Il reste à voir si cela sera suffisant pour reprendre des parts de marché car le succès de Snapchat réside pour beaucoup dans la disparition des messages. L’éphémère est ludique et il plaît beaucoup.

Snapchat_lunettesjpg

Il faut dire que la cote d’amour de Facebook est à la baisse depuis le 2ième trimestre de 2013. En effet, selon un sondage publié sur le site Hubshout.com la part de marché des adolescents américains disant utiliser Facebook a passé de 76% au 1er trimestre à 56% au 3ième trimestre. Une perte de 20% !

Les raisons expliquant cette baisse sont reliées au stress provoqué par la gestion de sa réputation sur le réseau social, à la publicité grandissante sur les mobiles et aux contraintes de la plateforme. La présence en grand nombre des adultes contribue aussi à l’exode vers Twitter, Instagram et Snapchat.

Snapchat_lunettesjpg

Enfin, au grand dam de Facebook, la semaine dernière Snapchat a fait une levée de fonds de 50 millions de dollars auprès de Coatue Management. Selon Forbes, la valeur estimée de Snapchat serait de 2 milliards de dollars.

2 réponses à “Snapchat, la menace fantôme de Facebook.”

  1. J’aime beaucoup ton blog ! Je peux y rester des heures

  2. Richard Picard dit :

    Merci beaucoup ! Tu es le bienvenu.;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive