Facebook, un outil de marketing puissant
7 septembre 2018
Comment bien effectuer le monitorage des indicateurs de performance de votre référencement
21 septembre 2018
Afficher tout

Adaptez votre référencement à la recherche sémantique

En 2018, l’un des éléments auxquels vous devriez porter attention si votre souhait est de voir votre site Web décrocher la première position des résultats de recherche est l’utilisation de la sémantique lors de votre choix de mots clé.

Pourquoi ? Simplement parce qu’il n’est plus suffisant d’uniquement vous concentrer sur le choix d’un mot clé et de l’ajouter un peu partout dans le contenu de votre page.

Grâce à des équipes de programmeurs aguerris, Google et les autres moteurs de recherche deviennent de plus en plus intelligents à tous les jours.

Il vous faut donc créer du contenu Web qui parlera davantage à cette intelligence artificielle et pour s’y faire, la sémantique sera votre meilleure alliée.

 

Qu’est-ce que la recherche sémantique ?

Avant de nous lancer dans l’explication de comment en tirer profit, il faudrait d’abord commencer par comprendre fondamentalement ce en quoi consiste la recherche sémantique.

Vous savez déjà sans doute que le but de Google est d’afficher les résultats les plus pertinents possible à un utilisateur effectuant une recherche sur son moteur.

Eh bien, la définition simplifiée de la recherche sémantique serait la suivante : il s’agit de l’ensemble des mesures prises par les moteurs de recherche pour comprendre tous les sens inimaginables d’une requête.

Parmi les pistes utilisées par les moteurs pour comprendre la recherche, on retrouve l’intention de recherche, la relation entre les mots sélectionnés ainsi que le contexte de la recherche.

Je m’explique.

Vous planifiez un voyage en Arizona avec votre famille et avez effectué de nombreuses requêtes à ce propos comme « activités à faire en Arizona» ou encore « hôtels en Arizona ». Vous tapez donc « Tucson » dans la barre de recherche.

Google devrait comprendre que vous désirez obtenir de l’information au sujet de la ville aux États-Unis et non à propos du modèle de VUS de Hyundai.

C’est exactement ça, de la recherche sémantique.

Il est fascinant de voir à quel point les algorithmes ont évolué durant les dernières années. Auparavant, il était difficile, voire impossible, pour un moteur de lier deux recherches consécutives ensemble.

Maintenant, et grâce à l’intelligence artificielle, les moteurs de recherche sont davantage capables de cerner les réels besoins d’un internaute lorsqu’il lance sa requête.

J’oubliais presque : la position géographique, l’orthographe des mots et les historiques de recherche ont également un impact sur les résultats affichés.

 

Les bonnes pratiques du référencement pour la recherche sémantique

Si vous êtes actuellement en train de vous dire « ma stratégie SEO ne répond pas du tout à la recherche sémantique » ne paniquez pas.

Il vous est possible d’apporter de simples petites modifications dans vos techniques de référencement naturel si vous désirez garder, ou obtenir, de nouvelles premières positions.

 

Privilégiez les thématiques et non les mots

Comme nous l’avons énoncé au tout début du présent article, il ne suffit plus que de cibler un mot clé et de l’employer à outrance dans votre contenu.

Assurez-vous plutôt de créer du contenu avec une certaine valeur ajoutée. Ne faites pas qu’effleurer un sujet, plongez-y complètement et tentez de le développer au maximum.

Vous souhaitez rédiger au sujet des placements financiers ? Pas de problème ! C’est en variant votre champ lexical et en utilisant des termes de même famille, vous indiquerez encore plus clairement à Google de quoi parle votre nouveau billet de blogue.

Dans le cas des placements financiers, par exemple, il faudrait sans doute retrouver des termes comme institutions financières, banques, épargnes et rendement.

 

Optimisez pour la recherche vocale

Le truc principal pour faire l’optimisation de contenu qui s’adaptera à la recherche vocale est d’écrire comme on parle.

Puisqu’un internaute utilise sa voix pour dicter sa requête à l’assistant vocal, il sera plus porté à utiliser une façon familière de parler et de poser sa question.

Aussi, après avoir ciblé la recherche pour laquelle vous souhaitez vous positionner, vous devrez y répondre le plus clairement possible dans le haut de votre page.

Par exemple, un blogue sur la cuisine doit placer la liste des ingrédients pour sa recette de poulet au beurre au tout début de la page avant de décrire les étapes de préparation.

Pour s’y faire, les données structurées seront vos meilleures amies et vous permettront d’indiquer à Google le contenu de votre page.

 

Développez votre compréhension des intentions de recherche de vos clients

Que veut dire « qu’est-ce que le linkbuilding » ou encore « définition du référencement » ?

Eh bien, c’est sur ce point que vous devrez vous creuser la tête. Commencez par mettre de l’ordre dans vos mots clés, ce sera déjà un bon début.

Ce sera plus facile, par la suite, de séparer les termes de recherche employés par votre clientèle cible selon leurs intentions de recherche.

Quand les intentions seront clairement identifiées, vous n’aurez plus qu’a y répondre à l’aide d’un contenu bien étoffé et original.

Merci de partager à vos contactsShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *