strategies-seo-sous-estimees
Les 4 stratégies SEO gagnantes les plus sous-estimées
17 février 2017
Sondage sur le marketing web au Québec en 2017
3 mars 2017
Afficher tout

Comment améliorer votre SEO grâce au UX

ux-seo

L’importance du UX pour le SEO

Google valorise par-dessus tout une meilleure expérience utilisateur (UX). Sa crédibilité afin de continuer à vendre de la publicité en dépend.

Pour y parvenir, Google utilise le machine learning. Cela lui permet de mieux trier les résultats en décodant les signaux provenant de l’utilisateur. Les moteurs de recherche comme Google peuvent tirer des conclusions sur ce à quoi les internautes s’attendent en fonction de leur comportement lorsqu’ils naviguent.

Le UX devrait devenir une priorité pour le SEO s’il ne l’est pas déjà, car il continuera de prendre de l’importance dans l’algorithme de Google.

D’ailleurs, tout bon expert SEO sait que l’objectif ultime du référencement n’est pas d’amener des clients sur un site web, mais de les mener à la conversion. C’est là que le UX prend tout son sens.

 

La base du UX

Un site web doit être intuitif et facile à utiliser. N’oubliez pas la prémisse la plus importante pour vos actions sur le web : « L’internaute est impatient » !

Le UX se base sur une bonne structure du site ainsi qu’un chargement rapide des pages. Votre site doit donc être bien construit pour satisfaire rapidement les attentes de l’internaute.

Pour y arriver, il faut oublier ses intuitions et faire place aux données et aux faits. Posez des questions à vos clients sur leur expérience de navigation sur le site et analysez les statistiques à l’aide d’outils comme Google Analytics. Vous pouvez aussi effectuer des tests A/B et comparer les résultats.

Pour débuter votre analyse, vérifiez le taux de rebond, le nombre de pages visitées en moyenne par un utilisateur et le temps passé sur le site. Ce sont de bons indicateurs de l’expérience utilisateur.

Vous devez avant tout connaître et comprendre vos utilisateurs, créer des personas et établir des chemins de navigation clairs pour chacun d’entre eux.

 

Quelques erreurs en UX qui nuiront à votre SEO

1.      Votre page d’atterrissage ne concorde pas avec l’attente du visiteur.

Le plus gros risque pour le SEO d’un mauvais UX est sans contredit le pogo sticking.

Si un internaute ne trouve pas rapidement ce qu’il cherchait après avoir cliqué sur un lien menant à votre site (c’est-à-dire en quelques secondes), il cliquera sur le bouton de retour.

Cela signifie que le contenu de votre page ne concorde pas avec le message apparaissant dans la page de résultats du moteur de recherche. Vous devrez donc repenser le contenu de votre page et sa structure.

 

2.      Vous avez pensé votre UX en fonction de la page d’accueil.

Un utilisateur ne débutera pas toujours sa visite à la page d’accueil. Si vous optimisez pour le SEO, vous souhaitez au contraire que les internautes arrivent sur la page qui concerne le sujet qui les intéresse.

Ainsi les chemins de navigation doivent aussi être pensés à partir des principales pages d’atterrissage aussi.

 

3.      Votre page décourage les visiteurs.

Plusieurs éléments peuvent, au premier coup d’œil, décourager les utilisateurs d’aller plus loin.

Un design trop vieux peut miner votre crédibilité et rebuter le visiteur. Pensez à garder votre site web à jour.

Un contenu trop long mal structuré peut faire fuir les internautes. Cette situation rendra l’information difficile à trouver.

Il peut aussi s’agir d’un formulaire trop long à remplir. Vous voulez peut-être une foule d’information de la part d’un client, mais vous risquez de n’en avoir aucune s’il quitte sans remplir le formulaire. Dans ce cas, il faudrait penser soit à raccourcir le formulaire et se limiter aux informations primordiales ou alors le scinder en plusieurs petits morceaux faciles à digérer.

 

4.      Vous donnez trop de choix à l’internaute

Trop de choix risque de paralyser votre client, de le perdre. Le client veut savoir où il doit aller.

Il vaut mieux limiter les choix à quelques options et bien diriger l’internaute dans le chemin qu’il doit suivre.

Comme on dit souvent : « Trop, c’est comme pas assez. »

Ne mettez pas TROP d’appels à l’action ni TROP de liens dans la page. Vous risquez de perdre son attention et de saturer la page.

La répétition d’un appel à l’action est importante bien sur, mais avec modération.

Toutefois, si vous avez plusieurs appels à l’action différents, mettez l’accent sur le plus important et indiquez l’autre en plus petit.

Vous devez recommandez et priorisez pour aider le visiteur à cheminer sur votre site.

 

5.      Vous pensez « C’est beau alors c’est nécessairement bon ».

Un beau design peut nuire énormément à l’expérience utilisateur s’il n’est pas intuitif.

Dans le doute, choisissez la simplicité et le « commun ». Les conventions existent pour faciliter la navigation. Être trop original peut confondre votre visiteur.

 

6.      Vous ne connaissez pas vos utilisateurs.

Avant toute chose, analysez le comportement de vos visiteurs pour prendre de bonnes décisions et trouvez les éléments nécessitant un changement.

NON, VOUS N’ÊTES PAS UN UTILISATEUR.

Ne vous fiez pas simplement à vos goûts et vos opinions.

Vous êtes le vendeur, ils sont les clients.
Vous êtes le développeur de sites web, ils sont les utilisateurs.
Vous savez où se trouvent les différents éléments de votre site, eux non !

Prenez des décisions basées sur des faits.

Il est vrai que c’est un exercice difficile de faire abstraction de sa propre opinion. Cependant, en évitant les décisions biaisées, vous vous assurerez d’améliorer l’expérience utilisateur et, ultimement, d’obtenir plus de conversions !

 

Merci de partager à vos contactsShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *