Colibri : petit oiseau ou oiseau de proie de Google ? Impact sur le SEO.

Par le 1 octobre 2013

IMG_3703.JPG__36_documents__36_total_pages_-600x449

Source : Search Engine Land

Le nouvel algorithme de Google nommé Colibri (Hummingbird) a été lancé la semaine dernière lors du 15ième anniversaire de l’entreprise. Le lancement s’est d’ailleurs fait dans le garage ayant hébergé les fondateurs à leur début (c’est toujours sympathique ).

garage-google

C’est un changement majeur pour l’outil de recherche surtout du côté technique et des ingénieurs de Google, il s’agit d’une réécriture complète. C’est un peu comme de changer de moteur dans une voiture…

Un algorithme est une formule qui permet d’identifier le contenu le plus pertinent d’une requête sur le moteur de recherche. Avec Colibri on fait un pas de plus pour mieux comprendre le sens des demandes des internautes. On parle de « recherche conversationnelle » c’est-à-dire de langage naturel approchant celle d’une conversation. À ce sujet, on s’ajuste à ce qui existe déjà sur les mobiles notamment au travers de l’assistant vocal Siri sur iOS d’Apple (iPhone et iPad) et de Google Now sur Android.

L’impact de Colibri sur le référencement (SEO Google)

  1. La pertinence du contenu jouera un rôle majeur sur les résultats, notamment sur les recherches vocales faites sur les téléphones intelligents.
  2. La recherche par mots clés uniques du type « température Québec » aura tendance à perdre de son lustre. On peut actuellement faire une recherche sur Siri à l’aide d’une question complète du type : Quelle est la température à Québec actuellement ? Et le résultat est très pertinent.
  3. Avec l’utilisation grandissante du Knowledge Graph de Google (on a observé le boom cet été) les thématiques connexes et alternatives prendront de l’importance. On aura donc intérêt à ne pas oublier ses bases de référencement sur la stratégie des liens de qualité et à déployer plus d’effort sur les tous les fichiers d’information pertinents (image, vidéos, pdf, etc) souvent négligés.
  4. Les contenus de qualité, c’est-à-dire ceux qui apportent réellement des éléments de nouveauté soit par l’analyse ou les commentaires étoffés et soutenant un argumentaire articulé, prendront le dessus sur le simple relais d’information. Dans ce sens, l’écriture de contenu pour le référencement prendra un nouveau tournant. Car Google cherchera à comprendre le sens du contenu de la page et non seulement quelques mots clés.
  5. La longue traîne prendra de plus en plus d’importance dans une logique de référencement sur un bassin plus large d’expressions de recherche et non seulement sur quelques mots clés compétitifs.

Comme on peut le voir le référencement et la rédaction de contenu Web ont encore de beaux jours devant eux.

Actuellement, outre la chasse sans répit que livre Google aux contenus dupliqués (duplicate content), les sites ayant respectés les bonnes pratiques de référencement ne semblent pas avoir connu d’impact négatif. Le changement s’est fait il y a un mois environ.

En fonction du nombre de sites qui seront touchés, l’avenir nous dira s’il s’agit simplement d’un p’tit oiseau ou d’un véritable oiseau de proie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive