Link building : il faut travailler dur pour obtenir des liens de qualité.

Par le 12 septembre 2013

linkbuilding

Une des composantes les plus difficiles du SEO, et sans doute la moins connue de la clientèle, est la construction de liens (link building). On semble s’imaginer que tout va se faire tout seul et que les liens vont apparaître comme par magie.

Or ce n’est pas le cas. Il faut certes travailler sur le contenu textuel du site, mais il faut également faire les démarches nécessaires pour obtenir des liens.

Cela veut dire que vous devrez vous faire un plan de campagne de liens et y consacrer de nombreuses heures avant d’obtenir des résultats. Voici les 6 étapes habituelles d’une campagne de liens :

1) Définir l’objectif
Quels sont les sites qui ont de l’intérêt pour vous ?
Quels sont ceux qui sont complémentaires à votre champ d’activité ? Quels sont ceux qui jouissent déjà d’une bonne notoriété (et vérifier avant de demander) ?

2) Faites de la recherche
Identifier les mots clés sur lesquels vous voulez vous positionner et valider vos choix dans les moteurs de recherche. Recherchez toujours les sites de qualité. Utiliser les réseaux sociaux pour trouver des pistes, plusieurs outils en ligne existent pour trouver de bons liens. En voici quelques uns : backtweets ; addictomatic ; icerocket

3) Analyser votre site
Quels sont les liens qui pointent déjà vers votre site ? Identifier ces derniers et remonter la source vous pourriez y trouver des pistes intéressantes à explorer selon la théorie des six degrés de séparation.

4) Créer un blogue sur votre site
Si ce n’est pas déjà fait créer un blogue sur votre site cela ajoutera du contenu que vous pourrez syndiquez mais vous pourrez également inviter des invités de choix à déposer des billets (guestblogging). Mais attention comme dans toutes choses l’abus est nocif; Matt Cutts à ce sujet est très clair. Google pourrait se montrer sévère.

Si vous avez des éléments de nouveauté, l’usage des communiqués de presse vous aidera également à obtenir des liens de qualité. Restez vigilant sur ce point.

5) Chercher les listes où vous devriez être présent
Les listes du type : « les meilleures entreprises de l’industrie » sont des sources potentielles de liens pour vous, surtout si vous n’y apparaissez pas. C’est là une occasion à saisir pour contacter le webmestre et lui demander de vous y ajouter.

6) La demande de liens et son suivi
C’est ici que le plus long du travail s’effectue. Vous devez contacter par téléphone et par courriel les webmestres que vous avez repérés dans les étapes antérieures pour la mise en place d’un lien vers votre site. Même si cette étape est longue, il ne faut jamais automatiser le processus – c’est mortel. Vous pourriez être étiqueté de spammeur. Soyez poli et patient.

Moz_Poids de notorité sur Googlejpg

Comme on peut le voir le link building aussi appelé netlinking est un travail soutenu et qui demande du temps et de la rigueur. Et si vous vous demandez quel est l’importance d’une telle stratégie dans le cadre d’un mandat SEO, je vous suggère fortement de consulter l’excellent site MOZ qui à ce sujet a effectué un sondage en juin dernier auprès de 128 professionnels du SEO et leur a demandé de dresser un portrait des différents éléments comptant le plus pour un référencement optimal : résultat – le link building compte pour près de 40% des efforts.

Il faut donc bien prendre en compte cet élément qui je vous le rappelle est à la base même de l’existence d’Internet : l’hyperlien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive