Le petit guide SEO pour les sites WordPress d’Affluences
11 mai 2018
Améliorer son linkbuilding grâce à des données inédites
25 mai 2018
Afficher tout

Les moteurs de recherche verticaux : une alternative qui rapporte gros

La compétition sur Internet est tellement féroce qu’il peut se passer beaucoup de temps avant de voir son site Web grimper à la première position sur Google.

En attendant de pouvoir récolter le fruit de vos efforts SEO sur les moteurs les plus populaires, il existe d’autres alternatives qui pourraient vous permettre d’améliorer votre visibilité.

C’est pourquoi cette semaine nous avons choisi de vous parler des plateformes sous-estimées, les moteurs de recherche verticaux.

 

Qu’est-ce qu’un moteur de recherche vertical ?

Bien souvent, les gens utilisent un moteur de recherche vertical, sans nécessairement savoir qu’il est désigné par ce nom.

En réalité, les moteurs “verticaux” se spécialisent dans un seul secteur d’activité et répondent aux requêtes qui sont reliées à ce domaine plus pointu.

En plus de ceux mentionnés ci-dessus, les moteurs Pinterest, Etsy, Google Image, Expedia et Amazon font partie des moteurs verticaux les plus connus.

Mais pourquoi un internaute utiliserait les moteurs verticaux plutôt que les plus traditionnels ?

Simplement parce que les résultats qu’ils obtiendront seront tous reliés exactement à leur recherche particulière.

Mise en situation : vous tapez “hôtel Dubaï” sur Google. Ce dernier affiche les établissements hôteliers et leurs prix, mais il vous montre aussi d’autres informations.

Par exemple, il affiche une nouvelle associée à un incendie qui a eu lieu dans l’un des hôtels ou encore la vidéo d’un base-jumper s’exécutant depuis le toit d’un autre établissement de la ville.

En contre partie, en tapant les mêmes termes de recherche dans Hotel.com, vous tomberez uniquement sur une liste de chambres disponibles à Dubaï.

Les moteurs verticaux représentent donc une opportunité d’affaires pour les entreprises souhaitant améliorer leur visibilité auprès de gens démontrant déjà de l’intérêt pour leur domaine.

En outre, comme ils viennent segmenter le Web par secteur d’activité, ils réduisent considérablement le nombre de sites proposés aux utilisateurs et ainsi le niveau de compétition.

 

Comment tirer profit de ce type de moteurs

En premier lieu, il vous faudra identifier le ou les moteurs verticaux sur lesquels vous voulez maximiser vos efforts de référencement.

Chacun d’entres eux ont des caractéristiques qui leurs sont propres et présentent l’information d’une façon précise.

Par exemple, ce sont principalement des images et des vidéos qui sont présentées sur Pinterest.

Ensuite, vous devrez établir les habitudes de recherche, les intentions et les comportements des internautes sur le moteur.

Recherchent-ils les spécificités associées à un modèle de produit offert dans votre secteur ? Veulent-ils en apprendre plus globalement à propos du milieu ?

Nous conseillons de ne pas assumer que les intentions de ces utilisateurs sont les mêmes que lorsqu’ils cherchent sur les moteurs plus généraux.

Effectivement, les besoins d’une recherche verticale sont généralement plus pointus et les mots clés employés pour les exprimer, différents.

 

Une fois ces étapes faites, vous pourrez vous concentrer sur la mise en place de votre stratégie d’optimisation de site Web, comme vous l’auriez fait pour Google ou Bing.

Gardez en tête que le but ultime du SEO est d’avoir la meilleure position sur tous les moteurs de recherche qui existent !

C’est pourquoi il ne faut réellement pas négliger les moteurs de recherche verticaux pour y arriver.

Merci de partager à vos contactsShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *