Umeng, le leader chinois du web analytique passe aux mains d’Alibaba.

Par le 6 décembre 2013

umeng-logo

Umeng s’annonce comme étant le plus important fournisseur de solutions de web analytique sur mobile de Chine. En effet, avec 180 000 apps et 590 millions de dispositifs actifs qui tournent autant sur Android, iOS, Windows Phone que Windows 8, c’est un joueur important et une belle prise pour le géant du commerce électronique Alibaba Group.

umeng-logo

Selon le cabinet McKinsey de New-York, la Chine comptait 242 millions d’acheteurs en ligne en 2012. Un chiffre en progression de 24,8% sur un an. Les ventes en ligne ont d’ailleurs grimpées de 66,5% en 2012 par rapport à 2011, d’après CNNIC (China Internet Network Information Center).

Cette année, la tendance est donc à la hausse pour les transactions sur mobile et Alibaba prévoit que cette tendance se maintiendra au cours des prochaines années d’où son intérêt marqué pour le web analytique.

Il est évident que les commerçants en ligne voudront connaître les comportements d’achat des internautes sur leur site et qu’ils voudront aussi améliorer leur performance de conversion.

J’ajouterais que le référencement des sites de commerce en ligne reste toujours d’actualité et que la problématique des contenus dupliqués est plus présente que jamais. Mais de bons outils seo permettent d’identifier ces contenus et ainsi de rehausser la prise en charge par les moteurs de recherche dont Baidu, bien sûr.

L’expérience utilisateur peut également être améliorée en analysant soigneusement ses métriques et en procédant à l’aide de test A/B via le web analytique. Au final, Alibaba offre désormais une offre plus complète pour ses sites de e-commerce.
Il est à noter que la Chine a la plus forte population d’internautes au monde et que les ventes en ligne devraient atteindre entre 420 et 650 milliards de dollars d’ici à 2020. Ce qui en fera alors le premier marché mondial pour le commerce électronique.
Fait intéressant : en octobre dernier, The Business Insider indiquait que Yahoo possède encore 20% des parts dans Alibaba Group malgré la discorde au sujet de Yahoo China.

Une réponse à “Umeng, le leader chinois du web analytique passe aux mains d’Alibaba.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Archive