outils-reseaux-sociaux
Avez-vous une boîte à outils pour l’animation de réseaux sociaux ?
8 juillet 2016
search-console-referencement-refonte-image-de-marque
Le référencement web lors d’une refonte de l’image de marque
22 juillet 2016
Afficher tout

Pokémon GO, les opportunités pour le marketing local

pokemon-go-marketing

Pokémon Go a été lancé le 5 juillet dernier et est disponible dans seulement 8 pays à ce jour. Déjà, l’engouement se fait ressentir dans le monde entier et laisse place à de belles opportunités de marketing local. Ainsi que ce soit une boutique, une attraction, un restaurant ou tout autre commerce avec une adresse fixe, votre marketing pourrait bénéficier de Pokémon Go.

 

Comment utiliser Pokémon Go pour le marketing local ?

 

1.      Profiter des Gyms et des PokéStops à proximité de votre commerce

Plusieurs commerces refusent l’accès aux joueurs de Pokémon Go, c’est très certainement une grave erreur de marketing. Sautez plutôt sur l’opportunité de cet afflux soudain de gens pour leur concocter une offre spéciale leur donnant envie de faire un arrêt dans votre commerce !

De nombreux regroupements ont d’ailleurs partagé leur carte Google régulièrement mises à jour pour indiquer les emplacements des Gyms et des PokéStops. Voici une carte de la ville de Québec.

Les PokéStops servent à aller récupérer des éléments utiles au jeu comme les Pokéballs alors que les Gyms servent aux batailles. Si vous êtes proche d’un gym, n’hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux à laquelle de trois équipes appartient le Gym, cela stimulera amicalement la compétition et incitera les autres équipes à venir en prendre possession.

pub

Le pub universitaire de Québec a déjà saisi l’opportunité.

 

2.      Utiliser des leurres

http://nypost.com/2016/07/12/pokemania-runs-wild-through-city-causing-crime-accidents/

Si l’entreprise est située proche d’un Pokéstop, alors vous avez un énorme potentiel d’attraction de joueurs.

Vous pouvez utiliser les leurres. Ce sont des objets qui attirent des Pokémons vers le PokéStop de votre choix pendant 30 minutes. Il faut payer pour en obtenir, mais les prix ne sont pas extravagants. On parle de 8 leurres pour 680 Pokécoins, ce qui équivaut à un peu moins de 10$ US dans l’application.

Pour un bon succès de la stratégie, n’hésitez pas à en informer vos fans via les réseaux sociaux en indiquant l’heure et la date à laquelle vous activerez le leurre.

Plusieurs entreprises ont déjà commencé à utiliser cette technique aux États-Unis. Une pizzeria de New York a d’ailleurs augmenté de 75% ses revenus.

pokemonleurre

Exemple d’événements et promotion via Facebook

3.      Devenir un lieu sponsorisé (Sponsored locations)

Si vous n’êtes pas proche d’un PokéStop, les chances sont moins grandes d’attirer les joueurs. Les PokéStops sont déterminés par Niantic qui utilise la base de données existante de leur jeu précédent, Ingress. On parle donc principalement d’œuvres d’art et d’églises.

Vous ne pouvez pas devenir un PokéStop ou un gym actuellement. Néanmoins, Nintendo et Niantic ne laisseront fort probablement pas aller une si belle occasion. C’est du moins ce que laisse sous-entendre M. John Hanke de Niantic lorsqu’il explique le principe de Sponsored Locations. Les entreprises paieraient par « CPV », coût par visite, sous le même principe que le CPC de AdWords. En effet, ce type de publicité existe déjà dans Ingress et ne saurait tarder dans Pokémon Go.

4.      Offrir un espace de chargement ou du wifi !

Les deux plus grandes difficultés rencontrées par les joueurs sont les données Internet utilisées et la batterie qui se décharge extrêmement rapidement.

En échange d’un achat, pourquoi ne pas offrir un peu de wifi ou une prise pour cellulaire ?  Cette offre se prête bien aux cafés et restaurants offrant le wifi aux clients.

Si vous êtes plutôt une boutique qui vend des batteries de rechange pour cellulaires, voilà une occasion en or de mousser les ventes !

 

5.      Simplement profiter de la vague pour obtenir plus de portée sur Facebook

Dans un autre ordre d’idée, vous pourriez entrer dans le jeu. En prenant vous-même des photos des Pokémons dans vos locaux ou des joueurs sur place, vous pourriez susciter de bonnes réactions sur les réseaux sociaux et augmentez les interactions et partages. N’oubliez pas de trouver les bons hashtags ! #pokeselfie #POGO #PokemonGO

Pokémon GO, un aperçu du jeu et de la clientèle-cible

Pokémon Go est un jeu de réalité augmentée free-to-play pour cellulaires et tablettes ayant un forfait de données.

En utilisant à la fois une connexion Internet, le GPS et la caméra, les joueurs peuvent maintenant chasser des Pokémons partout sur la planète. Le jeu a été créé par Niantic de concert avec Nintendo. Niantic s’est d’ailleurs grandement inspiré de son premier jeu de réalité augmentée, Ingress.

 

Clientèle-cible de Pokémon Go

Depuis 20 ans, Pokémon offre des jeux pour les jeunes et les moins jeunes. C’est pour célébrer cet anniversaire que Pokémon Go est lancé cette année. Si on peut aujourd’hui compter 742 Pokémons, on n’a pu apercevoir que les 150 premiers dans le jeu de réalité augmentée. Tout porte à croire que le jeu s’adresse à la génération des 20 à 25 ans qui ont connu Pokémon à ses débuts, soit en 1998 au Canada.

Une semaine après le lancement, l’application compte déjà plus de 10 000 000 de téléchargements officiels sur le Play store. Les téléchargements officiels aux États-Unis sont estimés à 7 500 000. Les utilisateurs sont très engagés et y passeraient plus de temps que sur les réseaux sociaux. Selon SimilarWeb, 60% l’utilisent tous les jours et y passent environ une quarantaine de minutes par jour. Au Québec, de nombreux joueurs ont déjà trouvé un moyen détourné d’obtenir l’application via APKMirror.

 

 

Merci de partager à vos contactsShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

1 Comment

  1. […] Pokemon go, les opportunités pour le marketing local (source : Affluences) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *