Le SEO, une langue universelle ?
30 mars 2018
Une réduction de l’influence des liens en matière de référencement ?
13 avril 2018
Afficher tout

Se positionner dans le Knowledge Graph

Un accès plus rapide à l’information : c’est exactement ce qui a poussé Google à développer et lancer en 2012 les fiches Knowledge Graph.

Le concept de pouvoir lier les résultats de recherche les uns aux autres selon divers contextes était l’objectif numéro un de cette nouvelle fonctionnalité.

Il va s’en dire que Google souhaitait également éviter aux utilisateurs d’avoir à quitter son navigateur lorsqu’ils y effectuent déjà une recherche.

En tant que marketeurs ou professionnels du SEO, on doit y voir une excellente opportunité d’améliorer la visibilité de son site Web, un peu à la manière des rich snippets.

 

Le contenu d’une fiche Knowledge Graph

Il existe différents types de fiches Knowledge Graph. Parmi ceux-ci, on retrouve la musique, les résultats sportifs, les recettes, la température et les personnalités publiques.

Disons que vous souhaitiez en savoir davantage à propos de Justin Trudeau. Il est fort à parier que votre première réaction serait d’aller taper son nom dans Google.

La fiche ci-dessus s’afficherait automatiquement dans la première page des résultats de recherche, à droite de l’écran. Elle contiendrait les informations suivantes :

  • Son nom (évidemment)
  • Son métier, ou le poste qu’il occupe
  • Une série de portraits de lui
  • Une brève biographie de sa vie
  • Sa taille
  • Le nom de son épouse
  • Le nom de ses enfants
  • Les institutions où il a reçu sa formation
  • Le nom de ses parents
  • Les recherches associées

J’entends déjà l’écho de votre questionnement « mais pourquoi donner sa taille, le nom des membres de sa famille ou encore l’Université à laquelle il est allé ? ».

Cette question est totalement légitime et sa réponse est simple. Connaître la nature de la formation d’un Premier ministre peut sembler important pour s’informer de sa compétence.

Et sa famille ? Bien puisque le père de M. Trudeau fut, lui aussi, Premier ministre du Canada, cette information est non négligeable.

Il est important de mentionner que la liste d’éléments présents dans la fiche peut différer d’une recherche à l’autre puisqu’elle représente les faits intéressants au sujet d’une personnalité.

Ce sont ces renseignements étonnants qui sont présentés par Google, selon les intentions de la recherche des internautes.

C’est également là que réside la véritable opportunité d’affaire pour une entreprise.

 

Comment se tailler une place dans le Knowledge Graph

Vous croyez détenir une information plus que pertinente à une fiche Knowledge Graph ? Dites-le à Google !

Pour s’y faire, il est impératif que l’information de votre site Web soit particulièrement bien structurée.

Identifiez le type de contenu que vous souhaitez ajouter au Knowledge Graph au moyen, par exemple, de la plateforme Schema.org.

Ensuite, il vous faut créer le schéma qui sera intégré dans le code de la page qui fera office de base de données à la fiche Knowledge Graph. Cette fois, c’est de l’outil de Merkle SEO dont vous voudrez vous servir.

Finalement, pour vous assurer que le code fonctionne parfaitement, vérifiez-le via l’outil de test des données structurées de Google.

Il existe une autre technique pour pouvoir modifier le contenu d’une fiche Knowledge Graph. Celle-ci est cependant un peu plus restrictive.

Effectivement, il vous faudrait être reconnu par Google comme étant un représentant officiel du sujet de la fiche à laquelle vous souhaitez ajouter une modification.

 

En terminant, souvenez-vous que la base du positionnement réside dans la pertinence de l’information fournie aux internautes. Ce n’est pas différent pour le Knowledge Graph.

Questionnez-vous et trouvez les réponses à des requêtes précédemment non répondues !

Merci de partager à vos contactsShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *